01/08/2007

Magda, 31 juillet 2007

J'ai découvert la beauté de votre présence sur terre [...]. Parmi les réponses des internautes / sur un Forum /, celle de Renanlucia indiquait, aujourd'hui même, le lien menant jusqu'à ce trésor :
votre manière unique d'être là, ici et maintenant, sur la planète, avec cette capacité à faire vibrer de vous jusqu'à nous tel un fil de lumière, entre ciel et terre, cette magie qui entre en nous par les oreilles.
Merci d'être là. Merci d'être ce que vous êtes. Merci de nous offrir cela. Ne désespérez de rien. La vie est dure. Chacun d'entre nous le sait et le vit à sa manière.

Chacun d'entre nous est blessé, l'a été ou le sera. Si, en ce monde, il existe une fraternité, c'est par la douleur qu'elle vient. Nous sommes frères de douleur. Etrangement, la souffrance et la douleur sont le terreau de la force et de la beauté. Ce que vous faîtes vibrer et qui devient musique et entre ainsi dans le monde est unique. Vous ne "pouvez" pas être désespéré. Quoi que ce qoit, Qui que ce soit, Quelque Chose ou Quelqu'un, dans l'univers, vous a "choisi" par la musique et aime votre présence sur terre.
On ne fait pas de si belles choses par hasard. C'est ce que je crois.
Belle continuation, Claude Samuel.
Magda

00:18 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |