01/05/2008

Franck Mousset , sur l'Ondéa - 1er Mai 2008

[...] En tout cas dans vos exemples musicaux, il semble impossible de distinguer la sonorité de l'ondes Martenot de celle de l'ondéa. Bravo pour cette prouesse technique.

Franck Mousset

23:50 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/02/2008

essai

18:29 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/09/2007

Thomas Bass, 17.sept.2007

Juste pour vous remercier infiniment pour votre concert et votre gentillesse, samedi dernier à La Tipica.
Sourire

22:14 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/08/2007

Magda, 31 juillet 2007

J'ai découvert la beauté de votre présence sur terre [...]. Parmi les réponses des internautes / sur un Forum /, celle de Renanlucia indiquait, aujourd'hui même, le lien menant jusqu'à ce trésor :
votre manière unique d'être là, ici et maintenant, sur la planète, avec cette capacité à faire vibrer de vous jusqu'à nous tel un fil de lumière, entre ciel et terre, cette magie qui entre en nous par les oreilles.
Merci d'être là. Merci d'être ce que vous êtes. Merci de nous offrir cela. Ne désespérez de rien. La vie est dure. Chacun d'entre nous le sait et le vit à sa manière.

Chacun d'entre nous est blessé, l'a été ou le sera. Si, en ce monde, il existe une fraternité, c'est par la douleur qu'elle vient. Nous sommes frères de douleur. Etrangement, la souffrance et la douleur sont le terreau de la force et de la beauté. Ce que vous faîtes vibrer et qui devient musique et entre ainsi dans le monde est unique. Vous ne "pouvez" pas être désespéré. Quoi que ce qoit, Qui que ce soit, Quelque Chose ou Quelqu'un, dans l'univers, vous a "choisi" par la musique et aime votre présence sur terre.
On ne fait pas de si belles choses par hasard. C'est ce que je crois.
Belle continuation, Claude Samuel.
Magda

00:18 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/06/2007

voisin du dessous, 13 juin 2007

message insultant laissé sur mon répondeur hier soir sur mon répondeur, lorsque 2 ou 3 fois par an j'ai le grand malheur d'oublier l'heure en pleine séance de Cubase SX 3.1.944.

12:24 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/05/2007

C'est à vous !

Remarques, Critiques, Appréciations , Idées qui vous viennent  ?

Suggestions ? Signaler des bugs    ? Effets secondaires ?

Vous êtes invité à utiliser le bouton " Commentaires ".

 

13:17 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

N. Renault (non pas le chanteur), 25 Mars 2002

J'ai regardé et écouté votre mini CD ce WE avec grand plaisir !
Beaucoup d'émotion se dégage de votre jeu sur vos 2 instruments originaux (ondes Martenot et theremin). Je ne manquerai pas de le faire partager à d'autres.
Je vous souhaite une bonne réussite dans votre quête musicale.

13:10 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

I. Bonamis, 6 Décembre 2002

bonjour, je [...] suis professeur de formation musicale au conservatoire de Lille. J'ai écouté les extraits de vos oeuvres sur le net et suis charmée, surtout par la pièce intitulée "Papillons Aquatiques". Comment se procure-t-on vos disques ?

13:05 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Guillaume KidTchocky, 18 oct 2003

Je vous ai découvert grâce à Radiohead et au concert C+. L'onde martenot est un intrument formidable et c'est un plaisir d'en écouter ! Je me suis donc naturellent intéressé au Theremin et j'écoute très fréquemment l'album de Clara Rockmore et des musiques de Olivier Messiaen. Je vous félcicite pour ce site qui est très bisn fourni ; on y reste au minimum une heure car il y a des liens partout et on ne peut résister : on clique dessus pour en savoir encore plus !
J'aimerais vraiment voir un concert avec ondiste(s). Y a-t-il un concert planifié sur Paris fin 2003 ou 2004 ?

13:00 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

de Florence Ghibellini, 28 Mars 2006

Les Ondes Martenot ouvrent des espaces de perceptions qu’il n’est pas possible d’explorer avec les instruments classiques et la façon dont ils sont généralement utilisés. En effet, la musique s’écrit généralement sur une gamme tempérée, en sorte que la structure sonore s’inscrit sur une grille de tons et demi-tons, et que l’on n’explore presque jamais ce qui les sépare. Si bien que le nombre de notes entendues par l’oreille est toujours très limité : quatre-vingt huit notes pour un piano. Quatre-vingt huit sons à explorer… bien sûr, il y a les harmoniques… mais que reste-t-il à l’enregistrement de toutes ces combinaisons et variations subtiles de fréquence que l’on peut entendre lorsque l’on écoute un véritable instrument ? L’avantage des Ondes, c’est qu’elles peuvent nous rendre directement accessibles toutes ces notes habituellement inexplorées. Cela serait également possible avec les instruments à corde, mais ils sont rarement utilisés dans cette optique, et c’est surtout dans la musique indienne que l’on peut les entendre.

Afin de dénouer les blocages énergétiques et psychologiques d’une personne, on peut lui faire exécuter un mouvement, comme en Tai-chi par exemple. Dans ce mouvement, on constatera qu’il se produit des « sauts », correspondant à des nœuds physiques, qui eux-mêmes correspondent à des traumatismes. Afin de libérer le traumatisme, on explore l’espace qui se trouve entre les deux extrémités du saut. Pourquoi n’en serait-il pas de même avec l’oreille ? A quelles zones inexplorées de notre psyché correspondent toutes ces fréquences oubliées, entre chaque demi-ton ?

Ce sont ces espaces que les Ondes nous rendent accessibles, nous permettant ainsi de nous libérer de nos repères habituels, d’abandonner nos schémas de pensée.

S’il n’y avait qu’absence de repères, cela ne pourrait pas fonctionner, bien sûr, car il n’existe de liberté qu’en fonction d’un ordre. Et c’est ce qui est intéressant dans certaines compositions de Claude-Samuel Lévine : des moments d’une totale liberté, sans repères sonores ou rythmiques, une sorte de chaos primordial riche de toutes les possibilités, et puis soudain le surgissement d’un rythme, d’un ensemble d’harmonies, qui tout à coup vont solidifier une forme sonore, une structure… et puis cela se redissout dans l’océan du son primordial.

Mais, dira-t-on, n’importe quel synthétiseur permet de faire la même chose. A la différence près que celui qui joue du synthétiseur ne se trouve pas en prise directe avec le son et ses variations. Avec le jeu au ruban et la touche de la main gauche, c’est la sensibilité du musicien qui détermine le son. Comme le dit Claude-Samuel Levine : « Les Ondes Martenot sont si sensibles que l'instrumentiste, avec une bonne technique de jeu, a l'impression que l'instrument est un prolongement direct de sa pensée. Cet instrument traduit tous les sentiments et intentions du compositeur et de l'interprète, ceci grâce à l'inertie quasi nulle de l'électricité ». Il en résulte des compositions qui sont l’expression directe de la sensibilité du musicien. Pour l’auditeur, il suffit de s'installer dans la sensation et d'écouter. C'est harmonieux non seulement pour l'oreille mais aussi pour le corps. Si le musicien sait rester dans la justesse de son écoute, il ne peut pas se tromper. C’est cette justesse, qu’il transmet à l’auditeur, cette harmonie, alliée à sa liberté en tant qu’explorateur de nouvelles possibilités sonores.

12:51 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

de Florence Ghibellini, 25 Mars 2006

Bonjour,
 
[...]
J'ai beaucoup aimé votre DVD de présentation. Pourquoi ne le mettez-vous pas sur votre site en Divx par exemple ? [...] votre musique gagne vraiment à être connue [...]
 
Sinon, pourriez-vous me dire quel est le prix d'un Ondea ? Je n'ai actuellement pas la place vu que ma chambre est déjà occupée par un piano à queue, mais c'est le genre d'instrument que j'aimerais acquérir un jour. Pas tant pour devenir une spécialiste que pour le "son". Le son est quelque chose qui m'intéresse presque plus que la musique en elle-même, au point que très médiocre pianiste, je n'ai jamais pu me contenter d'autre chose que d'un piano à queue. Et bon, les Ondes, pour ça, c'est vraiment incroyable. J'ai aussi un synthétiseur d'assez bonne qualité, mais franchement, ça n'a rien à voir. Surtout la Palme, c'est un truc incroyable.
 
Cordialement
Florence

12:49 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

de Andreï JOURDANE, le 7 Avril 2007

Je m'appelle Andreï JOURDANE et suis violoncelliste. Etant en deuxième année pour mon Diplôme d'Etat [...], j'ai une petite analyse comparative musique / peinture à effectuer. J'ai pensé à vous en rapport avec le peintre Lauzero et j'ai donc commandé [...] un mp3 sur votre site, "Entre la nuit et l'aube".

12:42 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2007

Jean Rembarde de RockyControlo, 11 fevr 2007

Je suis fan de la chanson émouvante « Amical » et de l'album « Ailleurs »
Il y a une sensibilité incroyable dans votre son, vos musiques : vous
incarnez une musique surnaturelle et absolument fascinante.
Je vous ai découvert par hasard en faisant mes courses dans un Oujda.
L'epicier regardait canal plus, et il y avait un concert du groupe
Radiohèad, dont j'ai tout de suite été fan. Je me suis renseigné sur cet
instrument bizarre, j'ai appris que c'était une onde Marteneau, et que
c'était vous qui en avez joué.

20:59 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Shakespeare Prod., 6 juin 2004

il a du talent, mais il devra encore beaucoup travailler

20:48 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

de JEAN-PIERRE GIRARD, le 2 Avril 2007

Merci, Samuel de ta prompte réponse. Je pense sincèrement que tu te sous-estime. Ta sensibilité et ta richesse intérieure remplacent avantageusement un charisme "marketing". Il n'est que de t'entendre... et te voir interpréter des oeuvres musicales pour s'en convaincre. Je ne comprends pas que l'on ne t'appelle pas plus fréquemment pour donner des concerts ! [ . . . ] J'ai vraiment été séduit par tes interprétations et je suis sûr que cela mériterait d'être largement mis à disposition (à la connaissance)  du public.

20:44 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

de M-J SERERO , 7 mai 2007

JE NE MANQUERAI PAS DE VOUS APPELER DES QU'UN PROJET SE PRESENTERA TANT J'AI APPRECIE VOS OEUVRES ET LE MONDE INTERIEUR QUI S'Y DEGAGE :

ESPACE, RESPIRATION, POESIE, CALME ET BEAUCOUP D'AUTRES CHOSES QUE JE N'AIME PAS EXPLIQUER.     VOTRE MUSIQUE SE PASSE DE TOUT COMMENTAIRE!!    C'EST LE MEILLEUR COMPLIMENT QUE JE PUISSE FAIRE CONCERNANT LA MUSIQUE QUI VIT AUSSI EN DEHORS DES CODES HABITUELS.

20:30 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : appreciation |  Facebook |

14/04/2006

 ouverture

Bonjour ,

 

Vendredi 14 (ouf!) Avril 2006 à 01:34 du matin création de ce blog, à titre d'essai simplement pour voir ce qu'est un blog.

 

20 Mai 2007 je viens enfin de trouver une application à un blog :

il va servir de livre d'or !

Pour commencer à le remplir je vais y copier-coller un certain nombres de messages que j'ai reçus par emails, ou bien d'appréciations diverses.

ils seront dans le désordre.

 

 

02:02 Écrit par dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, livre d or |  Facebook |